Témoignages

Chargeurs Protective Films

Kingspan est une entreprise internationale de matériaux de construction basée en Irlande, leader dans son secteur, et à la stratégie RSE ambitieuse (« Planet Passionate »). La relation de Kingspan et Novacel s’est renforcée depuis 2018 pour devenir un véritable partenariat, fort autant au niveau local que du Groupe. 

« Dans le contexte actuel, il est primordial d’avoir une supply chain robuste avec de très bons fournisseurs qui assurent une continuité et une valeur ajoutée » nous confie Mark Broderick, directeur des achats.

« Je pense que nous avons une excellente relation avec les équipes Novacel, qui ont été très professionnelles dans leur approche avec nous, et qui ont travaillé avec nous sur les sujets de durabilité. Nous n’avons pas forcément toutes les réponses, mais nous travaillons ensemble à chercher des solutions pour une supply chain plus durable et des matériaux plus durables. Je pense que les équipes sont très ouvertes et très proactives pour obtenir cela. »

« Nous recherchons des solutions globales, s’assurer que nous sommes dans une démarche d’amélioration continue pour les prochaines années, qui renforce à la fois notre Groupe, et Chargeurs également ».

La réduction de son empreinte carbone est une priorité pour Kingspan qui a pu, en 2020, bénéficier des inventaires de cycle de vie des produits Novacel, permettant une information complète sur l’empreinte carbone de chaque produit. « Nous avons besoin de travailler avec nos fournisseurs car ils sont la part la plus importante de notre empreinte carbone »

Kingspan et Novacel travaillent aujourd’hui sur les produits les plus innovants. « Nous sommes toujours à la recherche des matériaux les plus durables ». 

En novembre 2019, Novacel a participé au « Suppliers Day » de Kingspan, un événement qui rassemblait leurs fournisseurs les plus innovants.

Chargeurs*PCC Fashion Technologies

Tamara Davydova est la créatrice et directrice créative de la marque émergente Minimalist, construite autour des principes de l’économie circulaire.

« J’ai créé Minimalist avec un engagement pour la circularité et la pureté du design, en utilisant des matériaux de la meilleure qualité. Chaque vêtement est créé avec l’intention d’être complétement recyclable à la fin de son cycle de vie. Mon engagement n’est pas seulement auprès de ce que l’on voit d’un vêtement. Les composants internes, ou les « ingrédients » comme j’aime les appeler sont tout aussi importants. La gamme Sustainable 360 de Chargeurs-PCC me permet de sourcer des composants internes durables et de haute qualité, en accord avec ma vision de créer une marque de mode circulaire. »

Centre européen des textiles innovants

Le CETI (Centre européen des textiles innovants) accompagne le Groupe dans son projet autour du recyclage des masques.

Le CETI se positionne comme acteur de transformation de la filière textile vers l’économie circulaire, au service du développement durable. Isabelle Cornu, directrice marketing et business développer de l’innovation durable, accompagne notamment les entreprises sur leurs stratégies RSE.

Isabelle Cornu nous explique : « L’année dernière, nous avons commencé à explorer le recyclage mécanique avec Chargeurs, partant de l’ambition du Groupe d’internaliser le recyclage pour ses propres déchets et ceux de ses clients. »

Plusieurs tests ont été entrepris sur différents types de recyclage et différents types de masques, pour explorer les voies possibles. La piste du recyclage thermodynamique, par voie de densification, sera testé au cours de l’année. Cette méthode permettrait de transformer des masques en granulés, qui pourrait être refilés et transformés en fibres ou non-tissés. Au terme de ces phases de tests, le CETI sera en mesure de guider le Groupe vers la solution la plus appropriée. 

 « Il y a un très bon dialogue entre les équipes. La communication était très régulière, et très fluide. C’était comme si on avait fait partie de la même entreprise, on avait vraiment l’impression d’être le laboratoire de Chargeurs pour ce projet-là. »

Ces tests permettent également d’alimenter des projets européens de recherche et d’innovation autour du recyclage textile par voie de densification, et de l’économie circulaire propre aux masques.

« Le CETI est très fier de faire partie de cette démarche durable, en accord avec sa mission d’accélérer l’économie circulaire. Chaque projet en ce sens contribue à faire dépasser les obstacles techniques actuels à la Communauté Textile. »

Chargeurs Museum Solutions

Prologis est un fonds d’investissement américain, spécialiste de l’immobilier logistique. Actif dans 19 pays sur quatre continents, Prologis gère plus de 4500 bâtiments et génère environ 850 000 emplois par son activité. 

Francesca Hawken est responsable marketing pour Prologis au Royaume-Uni, qui gère 22 parcs logistiques au Royaume-Uni.

Leach a commencé à proposer des solutions à Prologis au début de l’année 2019. Très vite, les équipes ont bâti une relation privilégiée, sur une offre de produits à haute valeur environnementale. 

Leach a innové sur des solutions de palissades, en utilisant les gammes Alterra à partir de bouteilles plastique recyclés, pour réussir à proposer un produit dans le budget mais aussi qui assurait une composition à 100% de matériaux recyclés et le recyclage de 750 bouteilles plastique de déchets.

« Pour un tel projet, il est absolument nécessaire de faire attention à la valeur environnementale des produits. Nous avions besoin de solutions, et les équipes ont trouvé une idée très intéressante. Après des phases d’essai, ça a très bien fonctionné et la durabilité des matériaux est un énorme bénéfice pour nous. »

« Il nous est primordial de nous assurer que la qualité du produit n’est pas impactée. Travailler avec Leach nous a prouvé que nous n’avions besoin de faire aucun compromis sur la qualité et que nous pouvions avoir un bon prix. Nous avons tout intérêt à nous diriger vers des produits plus vertueux. »

Chargeurs Healthcare Solutions

Le CERTAM est un centre d’innovation et de transfert technologique situé près de Rouen en Normandie. La convergence de ses savoirs-faires l’a amené à répondre à l’appel d’offres de la Direction Générale de l’Armement (DGA) afin d’agir comme tiers compétent pour la réalisation d’essais et l’évaluation de la performance des masques dits « grand public » (en tissu, lavable et réutilisable jusqu’à 50 fois). 

Lors de la réorientation des moyens de production vers les masques, le Groupe a pu se tourner vers le CERTAM pour réaliser les tests nécessaires sur les masques barrières pour en éprouver leur qualité.

Frédéric Dionnet, directeur du CERTAM, explique : « Nous avons trois activités auprès de Chargeurs : une de laboratoire qui consiste à accompagner les équipes dans la conception de nouveaux produits, une de qualification des masques que l’on teste rigoureusement, et enfin une activité à l’aspect plus marketing pour accompagner les équipes dans la valorisation du produit. » 

Les équipes ont rapidement tissé une relation de confiance réciproque. « On est des personnes de terrain, et on a pu échanger avec des personnes de terrain. La relation a été très simple, très fluide. Nous avons tout de suite eu envie de travailler avec les équipes. C’est une histoire humaine, la confiance a tout de suite été établie. » Une relation qui a pu se renforcer lorsque les équipes du CERTAM sont venus visiter l’usine Lainière de Picardie en décembre 2020. 

Le CERTAM est engagé sur la RSE et a, à ce titre, été récompensé par Ecovadis au niveau Gold. « On travaille depuis des années sur l’environnement. Pour l’aspect social, c’est aussi dans notre culture. On cultive la créativité, c’est la base de l’innovation qui est notre cœur de métier. » Pour Frédéric Dionnet, la RSE dans l’activité de production des masques, c’est aussi de faire vivre l’industrie française, avec des sites de production comme celui de Lainière de Picardie. 

Chargeurs Luxury Materials

Napapijri est une marque phare du groupe américain VF Corporation. Hermin Uzer, directrice de développement produit, et Silvia Villa, en charge du marketing et de la communication, nous donnent leur point de vue sur le partenariat construit avec CLM.

« D’un point de vue du produit, la plus grande valeur est la clarté de la supply chain que nous offre NATIVA™, la traçabilité complète avec la blockchain allant dans ce sens, ce qui nous a incité à choisir NATIVA™. C’est la plus grande différence avec d’autres certifications, NATIVA™ couvre bien plus. » explique Hermin Uzer.

Silvia Villa : « D’un point de vue marketing, l’accompagnement a été incroyable, à la fois sur la blockchain et sur la volonté de collaborer, nous étions véritablement en cocréation. » Elle ajoute : « L’ouverture est vraiment importante. Dans le processus de création de contenu, il aurait pu être difficile par exemple d’envoyer un photographe en Patagonie dans nos fermes et de pouvoir photographier et échanger avec deux agriculteurs qui ont produit de la laine pour Napapijri, et nous avons pu inclure cela dans notre campagne. Au-delà du produit de valeur, beaucoup de la valeur ajoutée a à voir avec la coopération et le soutien. »

Napapijri et VF Corporation poursuivent une stratégie de développement durable de plus en plus ambitieuse. L’approvisionnement en laine sourcée éthiquement participe à l’atteinte de leurs objectifs. 

« La qualité du produit évolue plus sur la façon dont nous sommes capables de faire les choses mieux, au-delà de la qualité elle-même. C’est être capable de raconter et de montrer l’histoire mais aussi sur la crédibilité. »

Cette stratégie répond également à l’évolution observée des attentes des consommateurs, accentuée depuis la crise sanitaire. « Les consommateurs font plus attention à ce qu’ils achètent. Il y a un changement d’état d’esprit, avec un sens de la responsabilité différente et une prise de conscience. Nous sommes plus conscients des conséquences de nos choix. »

LAURENT DEROLEZ, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE CHARGEURS PROTECTIVE FILMS

« La RSE est surtout l’occasion de développer une vision prospective en phase avec les attentes des clients. Ces derniers sont demandeurs de solutions qui respectent à la fois l’environnement et la notion de bien-être au travail. Nous avons développé et commercialisé des projets innovants qui répondent spécifiquement à ces nouveaux besoins ».

La prise en compte des impacts sociaux : au coeur du partenariat entre Novacel et Miralu.

La société Miralu est l’un des grands acteurs du marché du bâtiment. Basée à Saint-Chamont dans la Loire, la société Miralu spécialisée en aluminium prélaqué poudre en continu a rapidement connu une croissance soutenue depuis sa création en 2002. Les clients de Miralu sont essentiellement des distributeurs, mais aussi des poseurs, des façadiers et des architectes. L’entreprise ligérienne a contribué à des réalisations d’envergure telles que le stade de Tottenham dans la périphérie londonienne ou Eurexpo à Lyon. Depuis 15 ans, cette PME qui emploie 35 personnes collabore avec Novacel, leader du secteur des films de protection. Miralu utilise différents films techniques de la gamme Novacel, tels que Low-noise et Olympeaks, pour la préservation de leurs matériaux depuis les process de transformation jusqu’à la livraison aux utilisateurs finaux. Ces films de protection sont parfaitement adaptés aux différents états de surface de la gamme de Miralu.

« Novacel est un fournisseur très fiable. La qualité de ses produits est conforme à nos attentes. Ils répondent à nos exigences en termes de performance. Les équipes de Novacel connaissent très bien nos besoins. En plus d’être très compétentes, elles sont toujours présentes et nous assurent un service très satisfaisant », assure Salem Benmamar, responsable des achats chez Miralu et artisan de cette relation privilégiée.

Il y a quatre ans, forte de cette relation privilégiée avec son fournisseur, Miralu a entrepris de développer un prototype de machine d’application de films de protection de surface sur des bandes d’aluminium en partenariat avec la société Asidium (division machines de Chargeurs Protective Films). La machine a été créée en fonction d’un cahier des charges établi conjointement par les services R&D de Miralu et les équipes techniques de Walco (Asidium). La plupart des opérateurs de Miralu ont tous été formés pour en tirer la meilleure utilisation possible. Cet outil est en mesure de déposer des millions de mètres carrés de films par an.

ANGELA CHAN, DIRECTRICE GÉNÉRALE DE CHARGEURS PCC FASHION TECHNOLOGIES

« L’exploitation d’une entreprise durable et responsable est notre modèle commun. La RSE nous conduit à déployer de meilleures pratiques à tous les niveaux de notre organisation. Nous considérons chaque employé, client et fournisseur avec un égal respect et une même volonté d’intégration ».

Accompagner un client dans sa politique de qualité et de responsabilité : Itochu Prominent USA LLC

Cela fait plus de 10 ans que le groupe japonais Itochu, acteur mondial des secteurs du textile, des matériaux et de l’habillement, est un client fidèle de Chargeurs PCC Fashion Technologies. Richard Zhao, Vice-président en charge de l’approvisionnement et de la production de Itochu pour les vêtements hommes, souligne la relation de confiance qui unit son établissement à Chargeurs-PCC Fashion Technologies : « Chargeurs est un fournisseur fiable. Nous sommes heureux de travailler avec ses équipes ».

L’engagement de Chargeurs en faveur d’une croissance et d’une mode durables est un critère de sélection pour le groupe japonais qui s’est lui-même impliqué très tôt dans le champ de la RSE. « Nous apprécions la grande attention portée par Chargeurs à la durabilité, la philanthropie et la conformité sociale », indique Richard Zhao, avant d’affirmer que les solutions proposées par Chargeurs-PCC Fashion Technologies contribuent à la mise en oeuvre de la politique d’Itochu en la matière. Chargeurs-PCC Fashion Technologies récupère d’ailleurs les fibres de l’entreprise Renu appartenant à Itochu pour leur redonner vie sous la forme de produits en polyester recyclé. Un partenariat qui illustre parfaitement la dynamique d’innovation induite par la démarche de responsabilité animant ces deux acteurs prépondérants de l’industrie de la mode.

SAMPIERO LANFRANCHI, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE CHARGEURS MUSEUM SOLUTIONS ET CONSEILLER DU PRÉSIDENT

« Nous sommes persuadés que la RSE est créatrice de valeur. Notre énergie à développer l’éco-conception et nos préoccupations en matière environnementale, sociale et sociétale sont un réel facteur de différenciation qui incite nos clients à pérenniser leurs relations avec nous ». 

La gamme Eco-responsable : un atout dans la démarche RSE de Replan

L’aménageur d’espaces Replan, en charge du design intérieur de magasins tels que ceux de Sports Direct, premier distributeur d’articles de sport au Royaume-Uni, travaille avec Leach, société intégrée à Chargeurs Museum Solutions.

Replan apprécie la qualité des matériaux proposés par Leach, qui subliment le graphisme des visuels promotionnels disposés dans les espaces de vente.

La réactivité de Leach en fait un partenaire fiable, Replan étant lui-même confronté à de fortes exigences en terme de calendrier de la part de ses clients : la durée des chantiers représente des enjeux financiers importants pour les acteurs du commerce de détail.

Ce gage de service se double d’une offre produits qui allie la qualité à des préoccupations environnementales: « j’apprécie que Leach ait mis en place un process pour réduire les déchets industriels. Le fait que Leach prenne des mesures en faveur de l’environnement, enjeu incontournable dans l’économie actuelle, a pesé dans ma décision d’utiliser la gamme Eco-Responsable », confie Aaron Eaton, Directeur Général de Replan. Ce choix est d’ailleurs l’un des leviers de la démarche RSE de l’aménageur : « nous sommes constamment à la recherche de moyens permettant d’optimiser la gestion des déchets. Utiliser la gamme Eco-Responsable de Leach a contribué à améliorer notre démarche RSE », assure-t-il. Sur le sujet, le dialogue entre Chargeurs Museum

Solutions et Replan, résolument engagés dans une voie de progrès, est loin d’être terminé.

FEDERICO PAULLIER, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE CHARGEURS LUXURY MATERIALS

« Nous sommes les leaders sur notre marché, et, à ce titre, nous nous devons d’être exemplaires. Nous nous sommes donné pour tâche de tirer toute la filière vers des pratiques meilleures ».

La traçabilité de la laine fournie par CLM : un élément important de la politique RSE de Dormeuil.

Depuis deux ans, Chargeurs Luxury Materials fournit Dormeuil, marque française historique de tissus de luxe dont certains sont en laine mérinos Nativa. La politique d’approvisionnement de la Maison repose sur des critères RSE bien définis : acheter une laine de qualité produite dans le respect de l’ensemble des parties prenantes concernées, garantissant le bien-être animal et ayant le moins d’impacts possible sur l’environnement. La visite de Dominic Dormeuil dans les fermes avec lesquelles Chargeurs travaille en Patagonie a permis de valider l’ensemble de ces points. Dormeuil envisage également la relation qui l’unit à son fournisseur comme un partenariat générateur de gains mutuels. Pour cela, ce dernier doit être ouvert à l’innovation de procédés en faveur du développement durable, la poursuite d’une vision et d’objectifs communs étant un prérequis. « La relation que nous avons avec Chargeurs est constructive et basée sur une partenariat gagnant-gagnant tourné vers l’avenir », confirme Alda Roque, Responsable opérationnelle de la marque. « Le fait que Chargeurs ait initié la technologie de la blockchain dans le secteur textile a marqué un progrès significatif qui va dans le sens de la stratégie RSE de Dormeuil, dont la traçabilité constitue un volet important », ajoute-t-elle. Pour Chargeurs, il s’agit là d’un facteur de différenciation déterminant. Le Groupe est en ordre de marche pour accompagner son client sur les prochains défis qu’il souhaite relever en faveur du développement durable.