Joëlle Fabre-Hoffmeister, Secrétaire Générale Groupe, exprime sa vision sur la gestion des talents au sein du Groupe Chargeurs, permettant de renforcer leurs compétences pour mieux répondre aux attentes de l’ensemble des parties-prenantes.

Le projet de développement de Chargeurs s’élabore avec l’ensemble de ses collaborateurs, répartis aux quatre coins du monde. Le modèle du Groupe a toujours privilégié une organisation décentralisée, s’appuyant sur des ressources implantées dans ses multiples zones d’activité. C’est un modèle exigeant, qui suppose une délégation large et une culture basée sur la confiance et la maîtrise de la remontée d’informations.

A cette fin, Chargeurs s’appuie sur des valeurs fortes : fiabilité, engagement, passion et audace, qui encouragent une culture d’excellence, où chacun se sent partie prenante des succès obtenus, où qu’ils se manifestent. Ces dernières années, nous avons souhaité mieux valoriser les talents au sein du Groupe. Nous avons renforcé la communication interne, rassemblé les différents métiers du Groupe lors d’événements fondateurs propres à rapprocher les filières et à faire émerger les synergies. Nous avons également créé un programme managérial autour de notre plan stratégique Game Changer. Les nouvelles acquisitions rendent d’autant plus indispensables ces échanges.

Aujourd’hui, avec plus de 2 000 collaborateurs, dont la moitié hors Europe, la culture du Groupe doit encore se renforcer autour de la compréhension réciproque de la richesse de nos diversités. Le succès de notre projet dépendra en grande partie de notre capacité à fédérer nos équipes autour de l’ambition commune. C’est à la fois un objectif passionnant et un exercice délicat, auquel j’attache une importance toute particulière, et qui guidera nos actions dans les mois à venir.

Pour aller plus loin sur ce sujet, je vous invite à découvrir les travaux de l’anthropologue américain Edward T. Hall sur la communication interculturelle : « La danse de la vie »/ «  The Danse of Life » invite chacun à une réflexion personnelle sur les notions de groupe et d’individu, selon la société à laquelle il appartient. Un ouvrage inspirant au service d’une meilleure compréhension des autres en entreprise comme ailleurs, et un sujet au cœur de notre actualité !